Faut-il casser les silos générationnels ?

Faut-il casser les silos générationnels ?
Faux !!!

Puisqu’ils n’ont jamais existés, quoique que certains en ont fait leurs choux gras… 
Et ont contribué par des grilles de lecture simplistes à déformer le regard porté sur le monde du travail.
 
Certes l’environnement social, technologique et économique influence les comportements tout au long de la vie.
Cette relation quasiment vénérienne, qui lie l’homme à son environnement, explique une similitude de goût, de rapport à l’autorité, de type de consommation, etc..
Oui, les périodes de l’enfance et de l’adolescence sont plus sensibles à ces influences.
 
Mais que pèsent ces prétendues constantes générationnelles vis-à-vis des qualités propres à un individu, indépendamment de sa date de naissance.
Cette manie de découper la population en rondelles en fonction des dates de naissance est une pratique qui a commencé avec le boom des naissances de l’immédiat après guerre.
Elle a aujourd’hui du plomb dans l’aile. 
Les nommer Baby-boomers, X,Y, Millennials, Z  et même K ne peuvent finalement intéresser que les entomologistes.
 
Quel que soit son âge, on peut être curieux de tout, rester au fait des dernières évolutions technologiques, avoir des amis de son âge, mais aussi beaucoup plus jeunes ou beaucoup plus vieux.
Quel que soit son âge, on peut être créatif et entreprenant.
En bref se renouveler chaque année sans perdre ses qualités à l’instar… des plantes vivaces
Finis les Millennials, vive les Perennials (Plantes Vivaces en Anglais – ça fait plus chic !)
 
La plante vivace s’entretient facilement, elle est résistante, elle a juste besoin de 2 choses :
  • Un terrain aéré,
  • Une taille après la floraison pour encore mieux refleurir l’année suivante,
Les analogies sont parfois hasardeuses ou trompeuses.
Souvent, elles sont fécondes.
Quel est le sens en entreprise d’un terrain léger et aéré ? Pensez-ici à la lourdeur des process, au choc des egos et au poids des silos.
Quel est le sens en entreprise de la taille après la floraison ? Pensez-ici au poids des habitudes, à ces descriptions de poste qu’on ne revisite jamais.
 
Laissez votre pensée cheminer, laissez-vous aller.
Évitez de répertorier et de classer.
Managez plutôt la dynamique de votre organisation.
Succeed Together® vous dira par où commencer et vous guidera sur le chemin à suivre.

N’attendez plus, contactez-nous !
Dr Philippe Van den Bulke

Sources : Le Monde des Idées : Article de Annie Kahn / The What : Gina Pell / HBR : Avivah Wittenberg-Cox